Devenez fan !
Copyright BICE 2013

Festival de films documentaires à Paris organisé par le BICE

L'édition 2013 du festival Enfances dans le monde est terminée, rendez-vous le 20 novembre 2014 pour la prochaine édition !

Découvrez un festival de films documentaires pour la journée mondiale des droits de l’enfant.
Si vous souhaitez avoir des informations sur le festival (éditions passées ou à venir), contactez Sarah Perrin : mail ou 01 53 35 01 11.

Le festival de films Enfances dans le monde c’est :

  • d’extraordinaires histoires d’enfants, toujours filmées avec délicatesse et respect, qui nous disent, chacune à leur manière, les beautés et les blessures de leurs vies.
  • des films documentaires de grande qualité, pour la plupart primés et inédits en France, qui nous éclairent sur les défis auxquels les enfants d’aujourd’hui sont confrontés aux quatre coins du monde.
  • un lieu de débats et de plaidoyer dont le but est aussi d’alerter sur les graves violations de droits dont les enfants sont l’objet.

Retour sur l'édition 2013


En 2013, le festival a eu lieu du 20 au 22 novembre au cinéma Les 7 Parnassiens (Paris 14e). Plus de 900 entrées en 3 jours, une dizaine de classes de la 5e au BTS dont 70 jeunes jury pour le Prix des jeunes, 13 films documentaires, 4 réalisateurs présents, 2 tables rondes, 9 experts sur les droits de l'enfant, une marraine de cinéma... l'édition 2013 d'Enfances dans le monde a été un vrai succès pour le BICE - Bureau International Catholique de l'Enfance et Pascale Kramer, les organisateurs.

Le coin presse

Plus d'articles sur notre page Facebook.

Découvrez la bande-annonce du festival !


Découvrez la remise du Prix Enfances dans le monde


Dans un esprit de sensibilisation des jeunes aux droits de l’homme et des enfants, Enfances dans le monde organise un Prix des jeunes. Plusieurs classes se sont engagées à visionner 5 films sur 2 jours et à débattre pour élire le meilleur film documentaire Enfances dans le monde. Le prix a été décerné lors de la séance de clôture le vendredi 22 novembre 2013 à 19h30. Olivier Duval, Président du BICE et Marie Derain, Défenseure des enfants en France ont remis le prix ex-aequo à Jean-Cosme Delaloye, réalisateur de A mi Lado et Nimisha Mukerki, réalisatrice de Blood Relative.

Remise du prix Enfances dans le monde pour A mi Lado de Jean-Cosme Delaloye et Blood Relative de Nimisha Mukerji

Une marraine de cinéma


La comédienne Marianne Denicourt a parrainé l’édition 2013 du festival de films documentaires. Outre une carrière riche émaillée de rencontres avec de grands cinéastes (Jacques Rivette, Benoit Jacquot, Patrice Chéreau, Jacques Doillon, Raoul Ruiz entre autres), Marianne Denicourt a également réalisé un documentaire consacré à une fillette afghane "Nassima, une vie confisquée" (voir la bande-annonce) et s’intéresse de près aux droits de l’enfant.
Elle a rencontré les jeunes à la cérémonie d'ouverture le mercredi 20 novembre, Journée mondiale des droits de l'enfant.
Photo © Gilles Vidal

Devenez fan et entrez dans les coulisses du festival !

Toutes les photos, articles de presse et réactions du public...

Photo © Eleonore Henry de Frahan

Films de l'édition 2013

Les documentaires inédits en France

American Promise

Copyright © Michèle Stephenson

American promise

de Joe Brewster et Michèle Stephenson

Etats-Unis – 2013 – Long-métrage 180’
VO sous-titrée français
Prix Spécial du Jury au Festival International de Sundance 2013

Le film :
American Promise est une performance documentaire. Pendant 12 ans, les réalisateurs ont tourné leur caméra sur leur fils et son copain, afin de documenter leur scolarité à la très prestigieuse Dalton School.
Résultat : un autoportrait, rare, intime d’une famille de la classe moyenne noire américaine. Dans le contexte de l’écart de réussite scolaire qui continue d’affecter les garçons afro-américains, le film vaut aussi pour sa dimension politique.

Projection le mercredi 20 novembre à 19h30 et le vendredi 22 novembre à 13h30

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Mercy Mercy l'histoire vraie d'une adoption

© Henrik Bohn Ibsen

Mercy Mercy (L’histoire vraie d’une adoption)

de Katrine Riis Kjaer

Danemark / Ethiopie – 2012 – Long-métrage 94’
VO sous-titrée français
Sélection officielle IDFA 2012 et Hot Doc 2013

Le film :
Un documentaire particulièrement fort sur l’adoption internationale. Tout commence en 2008, quand la réalisatrice fait la connaissance d’un couple sur le point d’adopter deux enfants éthiopiens dont les parents sont en train de mourir du Sida. Sur une période de quatre ans, elle filme le processus. Son récit en images soulève toutes les questions que pose l’adoption, ses dérives possibles, ainsi que la revendication d'un "droit à un enfant".

Projection le jeudi 21 novembre à 20h suivie d’une table ronde en présence de Christine du Réau (Agence française de l’adoption), Florence de Wailly (psychologue clinicienne) et Cécile Février (La voix des adoptés).

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants

© Peter Bregg, White Pine Pictures

Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants

de Patrick Reed

Canada – 2012 – Long-métrage 83’
VO sous-titrée français
Prix Yorkton du meilleur documentaire 2013 et sélection officielle TIFF 2012
Sélectionné pour le prix des jeunes

Le film :
Le film pose un regard inédit sur les enfants soldats, puisqu’il se place du point de vue de quelqu’un qui les a eus dans son viseur – et a été dans le leur ! –: le Général Dallaire qui commanda la force de maintien de l’ordre de l’ONU au Rwanda en 1994. S’aventurant à ses côtés dans les zones de guerre les plus reculées, le film ne laisse pas de place à l’idéalisme mais soulève les questions essentielles.

Projection le mercredi 20 novembre à 13h30 et le vendredi 22 novembre à 19h30 suivie d’une table ronde en présence du professeur Michel Veuthey (vice-président de l’IIDH, observateur permanent adjoint de l'Ordre souverain de Malte auprès des Nations unies à Genève), de Yao Agbetse (coordinateur du plaidoyer pour le BICE) et de Sylvie Bukhari-de Pontual (présidente de la FIACAT).

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Le second viol

© SVT

Deux fois victime (Le second viol)

de Hasse Johansson et Nicke Nordmark

Suède – 2010 – Moyen-métrage 48’
VO sous-titrée français
Primé au festival Europa Film 2010 à Berlin
Sélectionné pour le prix des jeunes

Le film :
Un film-enquête particulièrement fort qui revient sur un fait divers révélateur de l’enfer que peut devenir le net quand il n’est pas sous contrôle.
Dans une petite ville du Nord de la Suède, une adolescente subit une agression sexuelle. Bien que le violeur, un autre lycéen, soit jugé coupable par la justice, tout le monde prend parti pour lui contre la victime qui est conspuée sur les réseaux sociaux avec une violence inouïe.

Projection le mercredi 20 novembre à 17h

Fiche pédagogique à télécharger

Blood relative - Frères de sang

© Nimisha Mukerji

Blood relative (Frères de sang)

de Nimisha Mukerji

Canada / Inde – 2012 – Long-métrage 75’
VO sous-titrée français
Primé en 2012 au Festival international de Vancouver et au South Asian International Film Festival de New-York
Sélectionné pour le prix des jeunes

Le film :
La thalassémie est une maladie génétique du sang qui, non traitée, empêche la croissance des enfants et réduit considérablement leur espérance de vie.
Dans son second film, l’indienne Nimisha Mukerji aborde ce cas de santé publique dans son pays à travers le combat d’un homme, l’activiste Vinay Shetty, qui a entièrement consacré sa vie à ces enfants, luttant tout à la fois contre la pauvreté, le manque d’éducation des parents et la bureaucratie kafkaïenne du système médical indien.

Projection le jeudi 21 novembre à 9h

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Inocente

Inocente

de Sean Fine et Andrea Nix

Etats-Unis – 2012 – Moyen-métrage 40’
VO sous-titrée français
Oscar du meilleur moyen-métrage documentaire 2013

Le film :
A 15 ans, Inocente, n’a connu que la violence et la promiscuité des foyers pour SDF de San Diego où elle vit depuis 9 ans avec son frère et sa mère alcoolique, avec toujours la peur d’être expulsée du pays faute de papiers. Une noirceur qu’elle conjure par la peinture : des couleurs pures puisées à pleine main à même le pot. Le film accompagne cette adolescente hors du commun au moment où elle commence à percer en tant qu’artiste.

Projection le vendredi 22 novembre à 16h15 avec Bakoraman

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Puits n°8

© Baltic Film Production

Puits N°8 (Pit N°8)

de Marianna Kaat

Estonie / Ukraine – 2010 – Long-métrage 95’
VO sous-titrée français
Primé deux fois au Full Frame documentary film festival 2011

Le film :
Depuis la chute du communisme, les régions charbonnières d’Ukraine sont en faillite et beaucoup d’enfants à l’abandon. Comme Yura, 15 ans, qui travaille illégalement dans les mines désaffectées pour entretenir ses sœurs avec qui il a fui une mère et un beau-père alcooliques. L’incroyable maturité du garçon fait le bonheur de ce film qui traite d’une problématique rarement abordée : celle des enfants chefs de famille.

Projection le jeudi 21 novembre à 16h

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Les films à revoir ou à découvrir

A mi lado

A mi lado (A mes côtés)

de Jean-Cosme Delaloye

Nicaragua – 2012 – Long-métrage 95’
VO sous-titrée français
Sélection officielle du Festival International de Biarritz 2012
Sélectionné pour le prix des jeunes

Le film :
S’étendant sur 18 kilomètres, Chureca (Nicaragua) est la plus grande décharge à ciel ouvert d’Amérique centrale. 1500 personnes y trient les déchets, parmi lesquelles de nombreuses familles avec enfants. Dans ce milieu des plus hostiles, hanté par la maladie, la drogue et la violence, se repose de façon vitale la question du lien filial. C’est précisément la force de ce lien qu’A mi lado interroge à travers trois histoires particulièrement bouleversantes.

Projection le jeudi 21 novembre à 10h30

Fiche pédagogique à télécharger

Voir la bande-annonce (site en anglais)

Les derniers jours de l'hiver

Les derniers jours de l’hiver

de Mehrdad Oskouei

Iran – 2011 – Moyen-métrage 52’
VO sous-titrée français
Prix Blackberry IDFA DOC U 2011
Sorti en salles en France en 2012

Le film :
A Téhéran, à la veille du Nouvel An iranien, les jeunes détenus du centre de Shahre Ziba tuent le temps sous la caméra du réalisateur Mehrdad Oskouei qui a été autorisé à filmer. Saisissant sur le vif de savoureux moments d’imitation ou de jeux de rôle, le film crée une complicité immédiate avec les enfants. C’est là la grande force du film : la qualité de la parole de ces ados dont les chances de réinsertion, en l’absence de structures adéquates, semblent hélas extrêmement faibles.

Projection le jeudi 21 novembre à 18h avec La république des enfants en présence des réalisateurs

Les roses noires

© Comic Strip Production

Les roses noires

d’Hélène Milano

France – 2012 – Long-métrage 74’
VO française
Sorti en salles en France en 2012
Sélectionné pour le prix des jeunes

Le film :
C’est par le prisme du langage (langue maternelle, langue de l’école, de la cité,…) qu’Hélène Milano a choisi d’aborder la question du comment grandir en banlieue quand on est une fille. Pendant plusieurs mois, elle a laissé toute liberté de parole à treize adolescentes. A travers leurs mots se dessinent un magnifique portrait de ces Roses noires, comme elles se définissent elles-mêmes : des fleurs qui cachent leur féminité sous le voile sombre de la pression sociale et culturelle.

Projection le mercredi 20 novembre à 15h30 et le vendredi 22 novembre à 18h

Fiche pédagogique à télécharger

En savoir plus sur Les roses noires

Bakoroman

© Michel K. Zongo

Bakoroman

de Simplice Ganou

France / Belgique – 2012 – Long-métrage 62’
VO française
Prix du meilleur 1er documentaire au Festival Lumières d’Afrique de Besançon, sorti en salles en 2009
Sélectionné pour le mois du film documentaire

Le film :
Simplice Ganou a travaillé pendant un an dans un centre d’accueil où les jeunes des rues de Ouagadougou (Burkina Fasso) peuvent se laver, faire leur lessive, se soigner et échanger avec des adultes. A leur contact jour et nuit, il a découvert une réalité bien plus complexe qu’on pourrait le croire dont il a tiré ce très beau film qui aborde la question des enfants en situation de rue de l’intérieur, puisqu’il laisse les enfants eux-mêmes dire leur vérité.

Projection le vendredi 22 novembre à 16h15 avec Inocente

En savoir plus sur Bakoroman

L'école nomade

©La Gapière Production

L’école nomade

de Michel Debats

France – 2008 – Moyen-métrage 52’
VO française
Primé dans 10 festivals internationaux
Sorti en salles en France en 2009
Sélectionné pour le mois du film documentaire

Le film :
Jusqu’il y a peu, les enfants des "gardiens de la Taïga", les Evenks, étaient envoyés comme pensionnaires dans des écoles russes où ils perdaient leur langue et leur culture. D’où l’idée de cette école nomade qui se déplace au rythme des familles, ordinateurs, tables et chaises sanglés sur les traîneaux de rennes. Quand ils n’étudient pas sous la tente, les enfants apprennent les techniques de chasse et les rituels évenks. Une façon pour eux, une fois adultes, d’échapper à la précarité des villages en vivant des ressources naturelles.

Projection le jeudi 21 novembre à 14h en présence du réalisateur

La république des enfants

La république des enfants

de Mélanie Favreau

France 2013 – Court-métrage 26’
VO française

Le film :
La Florida est une "république", située au nord de Bogota, dont les 500 citoyens sont des gamines, nom donné aux enfants des rues en Colombie, qui vivent en autogestion, élisent leur maire parmi leurs pairs et suivent une formation scolaire. Le film retrace les 5 étapes du programme de réhabilitation que ces gamines de 12 à 18 ans ont à suivre pour devenir citoyens de La Florida.

Projection le jeudi 21 novembre à 18h avec Les derniers jours de l'hiver en présence des réalisateurs

Photo © BICE-DRALC

Programmation 2013

Mercredi 20 novembre


Journée mondiale
des droits de l'enfant

Jeudi 21 novembre

Vendredi 22 novembre

9h : Blood Relative
13h30 : Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants 10h30 : A mi lado 13h30 : American Promise
15h : Les roses noires 14h : L'école nomade
En présence du réalisateur
16h15 : Bakoroman et Inocente
17h : Deux fois victime (Le second viol) 16h : Puits n°8 18h : Les roses noires
Ouverture officielle
du festival

19h30 : American Promise

18h : Les derniers jours de l'hiver et La république des enfants
En présence des réalisateurs
Remise du prix des jeunes

19h30 : Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants
Table-ronde après le film
20h : Mercy Mercy
Table-ronde après le film


Films sélectionnés pour le prix des jeunes


Tarifs

9,80 euros la séance ou 6 séances pour 36,60 euros.
Tarif réduit : 7,20 euros
Groupes non scolaires de plus de 15 personnes : 5,10 euros par personne/séance.
Tarifs scolaires : 4 euros/élève la séance.
Tarif pour les classes participant au prix "Enfances dans le monde" : 17,50 euros/élève pour 5 séances.

Photo © A. Leite-BICE

Le prix des jeunes "Enfances dans le monde"

Pour la première fois cette année, le festival décernera un prix "Enfances dans le monde".


Quel jury ?


Les jeunes étant les promoteurs du festival et des droits de l’enfant, ce sont eux qui décerneront ce prix. Les groupes scolaires de fin de collège et de lycée participant au jury visionneront les 5 films en compétition. Le vote pour le documentaire phare de l’édition 2013 se fera ensuite par classe.

Quels sont les films du festival qui concourent pour ce prix ?



Et le vainqueur est… :


Réponse le vendredi 22 novembre, lors de la remise du prix "Enfances dans le monde", au cours de la soirée du clôture du festival.

Je suis enseignant et je souhaite qu’une de mes classes puisse participer au jury. Est-il encore temps de s’inscrire ?


Oui, les inscriptions sont toujours ouvertes. Contactez l’équipe du BICE pour plus de renseignements : Sarah Perrin – 01 53 35 01 11 – mail

Je suis enseignant et je souhaite emmener mes élèves à une séance. Est-ce possible ?


Oui, les publics scolaires peuvent assister à n'importe quelle projection (4€/élève/projection) en journée sans même participer au Prix des jeunes sur simple réservation (01 53 35 01 00) Tous les films concernés sont accompagnés d'un kit pédagogique à télécharger après leur description dans la rubrique Films 2013.

Tarifs


17,50 euros/élève pour 5 séances.
Photo © Durnez-BICE

Organisateurs du festival

Le Bureau International Catholique de l’Enfant, initiateur du Festival

Créé en 1948, le BICE est une ONG internationale de droit français (1901) présente sur 4 continents qui mène des projets dans 25 pays. Le BICE appuie son action auprès des enfants sur la Convention de l’ONU relative aux Droits de l'enfant (CDE) qu'il a contribué à élaborer et dont il soutient la mise en application. Il a reçu le prix des Droits de l'Homme de la République Française en 1996.
Le BICE a un statut consultatif auprès du Conseil économique et social de l’Onu (ECOSOC), présent à ce titre auprès du Conseil des droits de l’homme et du Comité des droits de l’enfant à Genève. Il est en lien opérationnel auprès de l’UNESCO, et il a un statut consultatif auprès du Conseil de l’Europe et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).


Pascale Kramer, chargée de mission pour l’organisation du festival

Ecrivain et conseil en communication, Pascale Kramer est responsable de la programmation du Salon africain du livre et de la presse de Genève. Elle est membre permanent du jury du Prix des 5 Continents de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Partenaires du festival de films

ENC Bessière

Apprentis d'Auteuil

Cinélangues

Comité de Paris - UNICEF

Les 7 Parnassiens

Télérama

Le Jour du Seigneur

Cinémas Indépendants Parisiens

Photo © Durnez-BICE

Informations pratiques


Se rendre au cinéma Les 7 Parnassiens


98 bd du Montparnasse
75014 Paris
01 43 22 65 35
www.parnassiens.com

Métro : ligne 4 arrêt Vavin
Bus : 91 arrêt Vavin



Agrandir le plan

Tarifs


  • 9,80 euros la séance ou 6 séances pour 36,60 euros.
  • Tarif réduit : 7,20 euros la séance.
  • Groupes non scolaires de plus de 15 personnes : 5,10 euros par personne/séance.
  • Tarifs scolaires : 4 euros/élève la séance.
  • Tarif pour les classes participant au prix "Enfances dans le monde" : 17,50 euros/élève pour 5 séances.

Publics scolaires


Les publics scolaires peuvent assister à n'importe quelle projection (4€/élève/projection) en journée sans même participer au Prix des jeunes sur simple réservation (01 53 35 01 00) Tous les films concernés sont accompagnés d'un kit pédagogique à télécharger après leur description dans la rubrique Films 2013.

Contactez-nous !


  • Pascale Kramer : 06 11 96 32 69 ou par mail
  • Sarah Perrin : 01 53 35 01 11 ou par mail
Plus d'informations sur le BICE et les droits de l'enfant www.bice.org
Photo © Thomas Louapre-BICE