George Dull est le dernier d’une lignée de chefs Lakotas, une tribu sioux vivant dans la réserve de Pine Ridge, Dakota du Sud. Abandonné par sa mère, il est élevé par son père, activiste dans un mouvement pour les droits civiques des Amérindiens des États-Unis. Le réalisateur Jeremy Williams l’a suivi de ses 14 à 20 ans, alors qu’il reprend le combat politique et tente de trouver sa propre voie. Un film puissant sur la notion de transmission dans une communauté rongée par l’alcool et la drogue, où le taux de suicide des adolescents est quatre fois supérieur à la moyenne nationale.